Accepter la critique

Blog
Typography

Ton chef d'oeuvre est terminé.

Tu y as mis tout ce que tu pouvais.

Tu as trimé pour le terminer.

Tu as connu le doute, le dérouragement, l'envie de tout jeter à la poubelle.

Tu t'es repris.

Tu as relu.ecran texte

Tu as corrigé.

Tu as taillé dans le vif.

Tu as rallongé des chapitres.

Tu en as coupé d'autres.

Tu as peaufiné tes personnages.

Tu leur as donné un peu plus de profondeur.

Tu as simplifé l'intrigue.

Tu as éliminé les incohérences.

Tu en es à ta cinquième version.

Mais le plus dur reste à faire.

Tu le confies à ton premier lecteur.

Tu attends, des corrections, des remarques, des commentaires.

Tu attends le verdict.

Et tu le reçois en pleine poire.

Tu notes les compliments sur cette belle histoire, sensible et délicate.

Tu passes sur l'orthographe, sur la grammaire, sur les coquilles.

Tu butes sur la critiques

ecran boueTon texte est parfois trop fouillis.

Tu dois raccourcir certains paragraphes et en développer d'autres.

Tu dois réorganiser certaines phrases.

Tu dois revoir ta copie.

Fouillis.

Le mot te perturbe.

Tu ne t'y attendais pas.

Tu ne comprends pas.

Tu encaisses le coup.

Tu ravales ta fierté.

Tu laisses passer quelques jours.

Puis tu reprends ton texte.

Tu remets l'ouvrage sur le métier.

Tu supprimes certains passages.

Tu coupes.

Tu affines.

Et surtout, tu apprends à accepter la critique.

Celle qui te fais avancer.